Étoiles nordistes : découvrez les lauréats

La Voix du Nord, le 25 février 2020 | 0 commentaire

B9722578209Z.1_20200213221656_000+GD3FH4Q6M.3-0.jpg

Catégorie anonymes

ARTHUR SOUFFLET – CAMBRAI

 

 

À onze ans, ce Cambrésien est devenu l’ange-gardien des sans-abri. Voilà quatre ans qu’Arthur Soufflet peint des toiles pour recueillir des fonds et améliorer leur quotidien. Il se rend régulièrement dans le centre-ville de Cambrai, accompagné de ses parents, pour les rencontrer, leur offrir un peu de chaleur et beaucoup de générosité : de la nourriture, des vêtements… Son histoire a fait le tour des médias nationaux depuis sa première rencontre avec La Voix du Nord en août 2016. Elle a également fait l’objet d’un film documentaire réalisé par Gilles de Maistre, Demain est à nous, sur les enfants bienfaiteurs des quatre coins du monde.

 

 

 

Catégorie entrepreneurs

FRANCK PAQUE – Saint-Martin-Boulogne

 

 

Avec son entreprise Freshpack, spécialisée dans les produits de la mer, Franck Paque a monté un partenariat innovant au bout du monde. À Madagascar, dans le port de Majunga, le quadragénaire a rassemblé 300 petits pêcheurs pour valoriser leur pêche de vivaneau et de mérou. Des poissons prisés sur les marchés occidentaux mais très mal vendus par ces pêcheurs à la pirogue. Le Boulonnais leur fournit la glace, une denrée précieuse sur la grande île, et ses employés conditionnent la pêche dans une usine moderne. À mille lieues de la pêche intensive, les artisans vivent désormais mieux de leur travail tout en veillant à une pratique éco-responsable, notamment par l’acquisition de nouvelles pirogues plus sûres. Plus de 350 tonnes ont déjà été commercialisées l’an passé.

 

Catégorie culture

PATRICE DEPARPE – Le Cateau-Cambrésis

 

 

Qui aurait cru que le musée Matisse, d’abord créé par l’artiste lui-même dans une petite salle de l’hôtel de ville du Cateau-Cambrésis, rassemblerait un jour près de 39 000 visiteurs en seulement trois mois ? Patrice Deparpe, directeur du musée depuis 2014, y a cru. Pendant cinq ans, il s’est démené pour préparer l’exposition exceptionnelle « Devenir Matisse ». Du 9 novembre au 9 février, 300 œuvres venues du monde entier étaient présentées à l’occasion du 150e anniversaire du peintre fauviste. Pour clôturer l’événement, Patrice Deparpe méritait bien une étoile.

 

 

 

Catégorie sciences et recherche

CLAIRE MOUNIER – Lille

 

 

Claire Mounier-Vehier, 57 ans, cardiologue, chef du service de médecine vasculaire et hypertension artérielle à l’Institut cœur-poumon du CHU de Lille et présidente honoraire de la Fédération française de cardiologie, voit son combat incessant pour une meilleure prise en charge des maladies cardio-vasculaires chez les femmes intégrer à nouveau le devant de la scène. Lanceuse d’alerte, elle se révèle aussi opiniâtre que les chiffres sont têtus : 75 000 femmes meurent chaque année en France d’une maladie cardio-vasculaire, leur première cause de décès. En France, les hospitalisations pour un infarctus du myocarde progressent de 5 % par an chez les femmes de 45 à 55 ans.

Catégorie patrimoine

YOLANDE CARBON ET JEAN STERCKEMAN – Broxeele

 

 

Le patrimoine religieux, elle est tombée dedans en s’engageant en tant que sacristine à l’église Saint-Quentin. Lui, s’y intéresse depuis toujours en tant que natif de Broxeele et élu adjoint aux travaux. Yolande Carbon et Jean Sterckeman (ici avec l’auteur Franck Thilliez) ont concrétisé leur passion pour l’histoire du petit patrimoine avec la restauration de l’église de leur village. Durant l’été dernier, ils ont remis en état les quinze fenêtres, deux portes, les chéneaux et les deux calvaires, ornant l’extérieur de l’édifice. Une opération de sauvetage entièrement bénévole, qui a permis la mise hors d’eau du bâtiment en péril depuis des années.

Catégorie environnement

ALAIN RATTEZ – Ohain

 

 

Alain Rattez (ici entre les humoristes Les Jumeaux), c’est l’exemple du maire qui lutte contre les pesticides. Le premier magistrat d’Ohain, dans l’Avesnois, a en effet pris un arrêté au printemps. Non pas dans un parti pris d’agri-bashing mais de santé publique, pour protéger ses concitoyens des pulvérisations de produits phytosanitaires à moins de 100 mètres des habitations et des bâtiments publics. Et face à la pression de l’État pour retirer cet arrêté, il a tenu bon. Il est même allé plus loin en proposant aux agriculteurs d’échanger leurs parcelles contre des terrains communaux à l’extérieur du village.

 

 

 

Catégorie initiatives citoyennes

ANTOINE HELLEBOID – Tilques

 

 

Installé depuis quatre ans à Tilques, l’agriculteur de 38 ans (à droite, à côté de Patrick Jankielewicz, rédacteur en chef de La Voix du Nord) cultive des légumes, notamment des courgettes. Une production qu’il destine à des industriels qui ne lui prennent pas les pièces un peu difformes, pas calibrées. Plutôt que de les jeter, il a décidé d’en faire don aux Restos du cœur. Un apport conséquent, qui a permis aux antennes de l’Audomarois de ne donner que des légumes frais aux bénéficiaires. Son idée a fait des émules, d’autres agriculteurs du secteur ont décidé d’en faire autant avec les légumes qu’ils cultivent. Cette initiative méritait bien une récompense.

Catégorie sports

Le VC Marcq et Adrien Van Beveren MARCQ-en-BARŒUL / RACQUINGHEM

 

 

Les filles du VC Marcq, promues la saison dernière en Ligue A féminine, le plus haut niveau du volley-ball national, ont surpris tout le monde en atteignant les demi-finales du championnat, non sans avoir éliminé Mulhouse, premier de la saison régulière. Un parcours de rêve, que les Marcquoises confirment cette saison, et qui leur a valu d’être nommées « Équipe de l’année 2019 » par la rédaction sports de « La Voix du Nord ».

Le motard Adrien Van Beveren, lui, a été couronné par les internautes, prouvant une fois encore qu’il pouvait compter sur un fort soutien de ses supporters.