Réunion publique à Fruges : « Faire émerger des solutions »

La Voix du Nord, le 25 novembre 2019 | 0 commentaire

fruges.jpg

par R. D.

Des lecteurs de Fruges et des villages voisins sont venus à la rencontre des journalistes de La Voix du Nord, vendredi soir, à la maison de santé de Fruges. « Ce que vous faites, c’est bien. Dans vos articles, il y a du fond, vous allez au bout des sujets. Et c’est ce que j’attends d’un quotidien comme La Voix du Nord. » Stéphanie, une habitante de Fruges, a encouragé la rédaction à poursuivre sur sa lancée. La jeune femme apprécie le traitement de l’information sur le papier et sur le web.

Des causes justes

Benoit Deseure, rédacteur en chef adjoint, accompagné d’une partie de la rédaction de l’édition de Montreuil, a rappelé les principes qui, chaque jour, guident le journal: « informer avec indépendance, apporter les clés de compréhension, s’engager et faire émerger des solutions, comme on le fait en ce moment avec le thème du harcèlement scolaire ».

C’est tout le sens du projet « Nouvelle Histoire », qui donne l’occasion de venir dialoguer avec les lecteurs sur la mission du journal, ses engagements pour des causes justes, et pour recueillir leurs attentes. « N’oubliez pas de donner la parole aux sans voix », a rappelé l’ancien curé de Fruges, l’esprit toujours vif. Un autre lecteur a évoqué l’augmentation du prix du journal. « Nos audiences sont fortes, on n’a jamais eu autant de lecteurs que maintenant avec le numérique, mais nos ressources baissent. Nos bonnes finances sont le gage de notre indépendance », a expliqué Benoit Deseure.

Quelques jeunes dans la salle ont évoqué leur rapport à l’information, qu’ils consultent sur leur smartphone. Et où l’application de « La Voix » figure en bonne place. Tout l’enjeu étant désormais de gagner des abonnés numériques.