Réunion publique à Quesnoy-sur-Deûle : des critiques et des remerciements

La Voix du Nord, le 11 octobre 2019 | 0 commentaire

quesnoy.jpg

Comme à chacune de ses rencontres, dans le cadre des 75 ans de notre journal, la parole est largement donnée aux lecteurs (ou non lecteurs) et au regard qu’ils portent sur le journal.

« Il y a autant de façons de lire le journal que de lecteurs », a répondu Benoît Deseure aux reproches du manque d’articles sur telle ou telle ville ou, au contraire, de la trop grande importance accordée à telle rubrique. « Lors d’une précédente rencontre, à Armentières, on nous avait reproché le trop grand nombre d’articles sur Quesnoy-sur-Deûle. Aujourd’hui, vous nous dites qu’il y en a trop sur Armentières, a commenté avec le sourire Jean-François Rebischung, chef de l’édition d’Armentières. C’est donc qu’au final ça doit être équilibré. » « Depuis quelques années maintenant, nous privilégions les annonces de manifestations plutôt que les comptes-rendus, a ajouté Benoit Deseure, tout simplement parce que les lecteurs nous ont dit que c’est ce qu’ils voulaient. »

« Il faudrait une page, tous les jours, avec que des bonnes nouvelles », lance une lectrice. « Tous nos journalistes ont le souci d’aller chercher sur leurs territoires ce qui s’épanouit, les belles histoires, les petites entreprises qui vont bien, a expliqué le rédacteur en chef adjoint. Ce n’est pas toujours facile parce que le bien ne fait pas beaucoup de bruit. » Aux critiques et reproches, ont succédé les remerciements, notamment pour le suivi de l’action des Deûlémontois contre les projets d’extension de Clarebout. « La journaliste Christelle Jeudy a toujours été présente pour relayer tout ce que nous avons fait. Merci », dit simplement une lectrice.

La mission première du journal reste d’informer, « mais La Voix du Nord a décidé de s’impliquer encore davantage au service des habitants de la région. À partir du dimanche 13, nous lançons une grande campagne contre le harcèlement scolaire », a ainsi indiqué Benoit Deseure. Un site, nouvelles-voix.fr, vous permet aussi de proposer, de choisir avec nous, les sujets autour desquels nous nous engagerons demain.